Dégustations
mai 20, 2013 posted by josiebak

Goûter au Plaza-Athénée

Goûter au Plaza-Athénée

Note

j’ai eu plusieurs écho de personnes déçues: pas assez de choix de pâtisseries selon l’heure à laquelle vous arrivez, les prix ont augmenté de 2€ en 1 an, les parts restent petites… C’est apparemment assez inégal selon les jours, l’heure et le maître d’hôtel qui vous sert. Cela n’est, selon moi, pas acceptable pour un endroit d’un tel standing. Je ne peux pas en dire beaucoup plus puisque je n’y suis pas retournée. Nous devrions tester d’autres salons de thé de palaces parisiens en fin d’année (on devrait aller au Prince de Galles) et je ne manquerai pas de vous en parler.

 

Samedi, nous sommes allés prendre le thé au Plaza-Athénée. Je rêvais depuis longtemps de goûter les fameuses pâtisseries de Christophe Michalak (pâtissier hors norme, champion du monde de pâtisserie). Et je voulais vous en parler un peu car ce lieu mythique vaut le détour.

Nous y sommes allés vers 15h. Après une petite balade dans le quartier et après avoir louché sur les belles devantures des magasins de luxe de la rue Montaigne, nous arrivons devant le Plaza.

Nous nous retrouvons dans ce magnifique hall en marbre (je suppose), entouré de fleurs et nous nous dirigeons vers la galerie des gobelins, lieu où les gens ont l’habitude de prendre le thé en dégustant une pâtisserie.

La galerie est presque remplie de monde, mais une hôtesse nous accompagne à une table vers le fond. Ouf ! J’avais peur de ne pas trouver de la place. Disons qu’à cette heure-ci, il est plus compliqué de trouver une place pour 4 personnes. Mais nous avons tout de même remarqué que ça tourne pas mal: les gens restent rarement plus d’1h.

Avant de nous faire asseoir, l’hôtesse récupère nos manteaux pour le vestiaire.

Le cadre est vraiment très agréable: grands fauteuils, lumière tamisée, pierre de taille, colonnes, vue sur la terrasse… Grand luxe mais dans la sobriété. Une harpiste complète l’ambiance.

plaza_web

Le thé

Après quelques recherches et après avoir rappelé la galerie des gobelins pour connaître la marque de leurs thés, je peux vous dire que sont des thés de chez Betjeman and Barton. Je ne connaissais pas du tout mais ça a été pour moi une belle découverte vu la qualité des thés !

Après avoir fait nos choix, le maître d’hôtel vient prendre notre commande: nous choisissons un thé vert (pouchkine), un thé blanc Yin Zen (c’est un thé rare de Chine…seuls les plus beaux bourgeons sont gardés, séchés aussitôt et ce, seulement 2 jours par an… on comprend le prix mais croyez-moi qu’il vaut vraiment le détour malgré son prix onéreux), une religieuse au caramel beurre salé (la fameuse!) et un « cake » (une pâtisserie individuelle) au café et à la banane.

thes_web

Le thé est servi dans des tasses en porcelaine et des théières en argent. L’hôtesse ne manque pas de nous remplir nos tasses de thé à chaque fois qu’elles commencent à se vider.

Le service est vraiment impeccable: les serveurs sont souriants, discrets sans être froids, selon le client peuvent un peu rigoler avec vous, et sont aux petits soins pour vous.

La religieuse au caramel beurre salé

religieuse_caramel_web

La religieuse au caramel beurre salé est aussi bonne que belle. La crème est onctueuse et légère, elle fond en bouche. La pâte à choux était évidemment parfaite, avec un craquelin qui donnait de la matière en bouche, un caramel savoureux mais pas amer. Ce que j’en retiendrai: du sel, point trop n’en faut pour obtenir une telle subtilité dans le caramel au beurre salé. J’ai pris mon temps pour la déguster, mais j’ai mis quelques minutes avant d’y toucher…tellement elle était belle :).

Le « cake » café-banane

cake_cafe_banane_web

Le « cake » au café et à la banane (qui n’est pas vraiment un cake mais une pâtisserie individuelle): la banane, contrairement à ce que l’on pourrait croire, n’alourdit pas, et est légèrement en retrait par rapport au café qui n’est pas amer du tout. On a également senti une touche de cacahuète salée sur le biscuit (dacquoise), ce qui était fort agréable. (Attention à ceux qui sont allergiques car ce n’est pas forcément précisé).
Pour ceux qui ne sont pas fan de cacahuètes: c’est vraiment un gâteau café-banane. La cacahuète donne juste une pointe légèrement salée en fin de bouche. Mon mari a beaucoup apprécié, et la surprise de la cacahuète n’en était que meilleure.

La gourmandise l’emportant… je me suis ensuite laissée tenter par « the » 1000 feuilles vanille de C. Michalak que j’avais essayé de faire (pas aussi jolie évidemment) il y a quelques mois.

Le 1000 feuilles vanille

1000feuilles_vanille_webMon mari n’ayant pas repris de pâtisserie, le serveur s’occupant du chariot m’a coupé une énorme part de 1000 feuilles, presque 2 fois plus grosse que pour les autres clients. J’ai clairement apprécié ce geste (même si… s’il savait que tout était pour moi… :p).

Evidemment, le feuilletage était divin (croustillant à souhait, caramélisé à point). Et la crème: très aérée (on le voit bien sur la photo, d’ailleurs), vanillé comme je l’aime.
Résultat: j’ai pu la finir sans être pliée en 2. J’étais certes repus, mais j’ai quand même pu manger (léger) le soir ;).

L’addition

Elle est évidemment salée comme on peut s’y attendre en fréquentant ce genre de palace. Pour autant, il ne faut pas comparer les prix de pâtisseries dans un salon de thé avec ceux des boutiques, forcément moins onéreuses. Si on prend  une pâtisserie « travaillée » dans un restaurant parisien moyen (sans aucune garantie d’un savoir-faire pâtissier du restaurant), on en aura pour environ 9 €. Ici, la pâtisserie est à 18 € pièce (modification: 20€ en octobre 2014). C’est certes le double mais la conception est signée C. Michalak (Champion du monde de pâtisserie en 2005) et la réalisation et le service sont assurés par des équipes de grand standing. N’oublions pas non plus le cadre exceptionnel de ces salons de la galerie des Gobelins située dans le mythique palace du Plaza Athénée ! Le thé est facturé 10-12€ la théière (modification: 14€ en octobre 2014) (16 € pour un thé blanc) selon le mélange choisi. Ces prix sont similaires à un thé commandé dans un salon Mariage Frères parisien.

En résumé

Un service irréprochable, dans un lieu magnifique (et pas si guindé que cela), un salon de thé dans lequel on peut y rester longtemps et s’entendre parler, une musique douce très agréable et des pâtisseries aussi bonnes que belles (C. Michalak n’est pas champion du monde de pâtisserie pour rien… On comprend mieux quand on goûte ses merveilles).

Si vous avez l’occasion d’y aller, je vous le conseille vivement, vous n’en sortirez pas déçu !

34 Comments

  • Bonjour Josie
    Et bien je viens d aller prendre le the au plaza Athénée et je vous avoue avoir été bien déçu
    Le service pas du tout à la hauteur d un palace – j avais l’impression d être dans un hall de gare étant place dans l allee centrale avec un passage incessant de serveurs et de clients, certes avec une harpiste en fond sonore, mais j aurais souhaite plus de tranquillité
    Nous avons choisi la palette de pâtisseries de michalak – ormis les classiques millefeuille et religieuse caramel b sale qui sont divins j avoue etre reste sur ma faim en m attendant à autre chose.
    Bref si vous voulez goûter la pâtisserie de michalak allez dans ces boulangeries mais pas au plaza athénée laissez le aux touristes!!

    • Il est vrai que j’ai déjà eu d’autres retours négatifs. J’y suis retournée il y a à peine quelques mois et nous avions vraiment apprécié le goûter de Michalak avec ses « mignardises ». Le service etait correct mais effectivement, j’ai connu mieux pour cette 2eme visite.
      Pour ce qui est des pâtisseries de Michalak, non merci. Je trouve les prix indécents pour des pâtisseries à emporter. Et il y a assez peu de patisseries individuelles pour avoir envie de tenter l’expérience. Un jour, peut-être…

  • Bonjour Josiebak.
    Cela va faire plusieurs mois que je salive devant LA fameuse religieuse de C.Michalak, et il semblerait que le Plaza-Athénée soit le seul endroit où l’on puisse y goûter. On ne peut pas dire que je fasse partie de la clientèle habituelle du Plaza, et je me demandais s’il fallait se présenté avec une tenue adéquate ou si le salon de thé était accessible à tous ?
    Je me déplace à Paris pour découvrir les pâtisseries de C.Michalak, et d’après les divers commentaires que j’ai pu lire, la boutique de Conticini est une étape indispensable de mon périple gourmandise. Avez-vous d’autres adresses à me conseiller ?
    Je vous remercie d’avance.

    • Bonjour,

      J’ai 10 000 autres adresses même :-p. Des gâteaux et du pain à essayer ! C’est top. Sinon, y a Dégardin, Arnaud Lahrer, J-P Hévin pour tout ce qui est entremets chocolat, Pierre Hermé, Carl Marletti et Aoki (il faut aimer le macha et le sésame, mais c’est très bon !!). Il y en a d’autres, mais avec Conticini (la Pâtisserie des Rêves), ça reste ceux à faire en premier selon moi !

    • Sinon, pour info, Michalak va bientôt ouvrir sa propre pâtisserie… Peut-être qu’on y trouvera sa religieuse caramel qui est délicieuse. En attendant, je n’ai pas du tout aimé ses kosmiks au Take away que j’ai trouvé du fichage de figure ! J’ai encore l’espoir que sa pâtisserie soit du vrai bon boulot… nous verrons ^^.

  • Bonjour,
    J’y suis allé cet après-midi suite à un article élogieux sur le Figaroscope.
    J’ai dû repasser 1h après mon premier passage. Massimo Gargia était là…
    Effectivement le cadre est très agréable. Et l’accueil aussi même si ce n’est pas parfait.
    Etant seul, j’ai été mis dans un coin avec de charmantes voisines.
    N’étant pas convaincu par les pâtisseries du chariot, j’ai choisi la formule « 12 bouchées et une boisson ».
    J’ai sélectionné un thé vert agrumes et bergamote je crois, le thé Pouchkine. Accompagné de 2 morceaux de chocolat plutôt amer. Bon choix.
    Ensuite arrive quelques minutes plus tard un très joli assortiment avec 3 verrines, 3 morceaux de chocolat et d’autres mini-gâteaux. La présentation est parfaite…mais ensuite au goût c’est très moyen selon moi ; le tiramisu est banal par exemple (les verrines sont les plus décevantes).
    Il y a juste 3 très bons mini-gâteaux.
    Les produits sont certes bons et frais ; mais cela mérite plus de surprises et d’assemblages d’exception.
    J’ai payé 44€, laissé 1€ de pourboire et 5€ au vestiaire. Je suis plutôt déçu (indépendamment du prix).
    Je préfére acheter 7 gâteaux individuels à la « Pâtisserie des Rêves » de Philippe Conticini pour la même somme : mille-feuilles, saint-honoré, charlotte vanille et galette sont un pur régal… Ou une madeleine vanillée à merveille pour accompagner un chocolat praliné de Patrick Roger ; à se damner.
    Cela me semble être un effet de mode et Michalak a bien raison d’en profiter. C’est « the place to be ».
    Mais faut assurer un minimum aussi avec les vrais gourmets ! Je vous déconseille donc d’y aller.
    Sinon merci pour votre article très précis ; preuve que c’est très variable même dans un grand hôtel.
    Nicolas

    • Bonjour Nicolas !

      Merci beaucoup pour votre retour…Qui n’est effectivement pas le premier à être déçu apparemment. Il semblerait que nous aurions eu de la chance.
      La prochaine fois, si vous voulez tenter un palace, il est vrai que beaucoup me recommandent Le Prince De Galles ou le Shangri-La. Ce sera un de nos prochains a priori. Mais je suis assez d’accord qu’il est moins cher d’acheter des pâtisseries en boutique et que nous sommes souvent moins déçus !

    • Bonjour Josie,

      Bravo pour votre réactivité ; sinon je me permets juste une petite question annexe.
      Quel est selon vous le meilleur 1000 feuilles de Paris ? Et lesquels n’avez-vous pas encore testés ?
      J’apprécie beaucoup celui de la Pâtisserie des Rêves ; le 2000 feuilles d’Hermé aussi même s’il est riche comme Crésus…
      J’ai goûté très récemment celui de Vandermeersch av. Daumesnil (j’ai été déçu par la banalité de la crème mais le feuilletage était bien) ; et on m’a parlé de celui de Julhès que je vais sûrement tester bientôt.
      Sinon, n’avez-vous jamais pensé à effectuer des dégustations à l’aveugle sur un produit avec un petit jury d’amateurs gourmets ?

      Au plaisir de vous lire
      Bonne fin de semaine
      Nicolas

    • Bonjour Nicolas,

      Pour les 1000 feuilles, je préfère le 1000 feuilles vanille de Hermé à celui de Conticini mais ce n’est qu’un question de goût: celui de Conticini est trop fort en vanille pour moi. Et je crois que Hermé utilise de la vanille de Tahiti dans le sien (mais ça reste à vérifier). Le 1000 feuilles de Michalak au Plaza était vraiment un pur délice. Je rêve depuis longtemps de goûter celui Yann Couvreur qui a l’air assez fou (à base de pâte à kouign aman). J’ai goûté celui de Carl Marletti qui était très bon. Celui de chez Arnaud Lahrer également. Le praliné de chez Ladurée: pas mal (mais ne vaut pas le 2000 feuilles d’Hermé qui est assez fou).
      Je ne connaissais pas Julhès ! J’irai goûter un de ces 4 alors ! Vous me direz ce que vous en avez pensé ?

      Les dégustations à l’aveugle, j’avais envie d’en faire il y a quelques années mais j’avais découvert à l’époque que Louise de Raids-pâtisseries l’avait déjà fait alors j’ai abandonné l’idée pour éviter de faire doublon dans la capitale :-). Néanmoins, si cela vous intéresse, suffit de s’inscrire sur son mur Facebook lorsqu’elle organise des raids (elle en organise assez peu ces derniers temps), c’est ouvert à tous ;-).

    • Bonjour Josie,

      J’ai choisi de mener mon aventure seul pour mes achats et avec des amis bridgeurs pour la dégustation. La convivialité étant pour moi un facteur déterminant d’une dégustation réussie. Attention néanmoins à la glycémie en ce moment !
      Sinon, le site de raid-patisseries est assez intéressant ; et je vais m’attaquer bientôt aux babas… La prochaine fois, je vous raconterai une anecdote sur les babas (au rhum).
      Pour en revenir aux 1000 feuilles, j’en ai testé 4 :
      – Julhès rue du Faubourg Saint-Denis
      – Carl Marletti rue Censier (classique et praliné)
      – Des gâteaux et du pain (Claire Damon) boulevard Pasteur

      Voici mon verdict :
      Julhès : je n’aime pas le glaçage au caramel, la crème est trop riche pour moi ; 12/20 quand même mais le prix est doux (16€ pour 4 personnes).

      Carl Marletti – le classique : la crème est agréable mais pas assez vanillée à mon goût. Et le feuilletage n’est pas suffisamment « aéré ». 13/20
      -le praliné : trop lourd, c’est écoeurant. Raté. Dommage pour un fana de chocolat praliné…

      Des gâteaux et du pain: présentation remarquable ; et apparemment seulement en format 4 personnes le week-end.
      Le feuilletage est trop caramélisé pour moi. La crème est bonne. Mais il manque un petit quelque chose 13/20 aussi
      Par contre 28€ c’est quand même 2 fois plus cher que chez Julhès.

      Je vais donc retourner chez Conticini me consoler avec saint-honoré, mille-feuilles et madeleines…
      Mais si vous avez d’autres adresses à me soumettre, cela me permettra de rentabiliser mon passe Navigo.
      J’ai également testé par curiosité la tarte au citron dans ces 3 établissements :
      je donne la palme d’or à Claire Damon pour sa tarte au citron meringuée. Un régal…. 19/20
      Leur tourte au seigle est aussi très bonne.

      Sinon étant sur Suresnes, je vais bientôt essayer les chocolats de Gilles Cresno à Rueil et faire une infidélité au génie Patrick Roger.

      Merci et à bientôt
      Nicolas

    • Merci pour tous ces retours Nicolas ! Ca me fait très plaisir, c’est chouette ! :-)
      Vous me parlez de tarte au citron… allez filez au Meurice pour goûter la tarte au citron de Cédric Grolet… C’est une vraie tuerie ! On y retrouve même du citron caviar… A essayer si vous pouvez !

    • Bonjour Josie,

      Apparemment vous avez bien profité du tea time du Meurice. J’y passerai un après-midi à l’occasion.
      Dernièrement, j’ai continué la batterie de tests sur les conseils avisés de raids pâtisseries.
      Sinon les chocolats (orangettes, mendiants, ganache passion et pralinés) de Gilles Cresno à Rueil sont délicieux ; et surtout à un bon rapport qualité-prix (environ 65-70€ le kilo).
      Pour en revenir à la viennoiserie, voici trois bonnes adresses :
      -des gâteaux et du pain : croissant très joli et très bon et pain au chocolat généreux
      -blé sucré : croissant beurré délicieux et généreux à 1€20 seulement
      -pain de sucre : croissant très beurré mais un peu moins bon qu’à blé sucré

      Pour la pâtisserie, je vous conseille le 1000 feuilles de pain de sucre ; c’est remarquable car bien feuilleté et caramélisé comme il faut ; je le place même devant Conticini (trop vanillé même si j’adore la vanille).
      Par contre, l’accueil n’est pas à la hauteur.
      Ayant commandé 2 gâteaux de 6 personnes, le patron aurait pu me proposer de les voir ; ce qui est systématique à la Pâtisserie des Rêves. Et entendre la patronne hurler sur les employés est très limite.

      Pour la tarte au citron, j’ai retesté Claire Damon et c’est à se damner. Me reste à tester ce soir le Mont Blanc Cassis et le Kashmir, des spécialités de des gâteaux et du pain.
      Conticini est bien aussi mais Pain de sucre c’est bon certes mais trop gras à mon goût et surtout pas meringué du tout.

      Pour les babas, Pain de sucre est vraiment top avec une crème qui se marie à merveille avec le savarin ; sa pipette qui permet de doser le rhum est jolie et pratique ; et blé sucré est agréable, plus rustique en somme.
      Chez blé sucré, les madeleines sont délicieuses.
      Cela me rappelle un souvenir de juillet 2011 ; on était chez Ducasse à Monaco et j’ai commandé un baba.
      Le sommelier est venu nous voir pour choisir entre 4 rhums ; j’avais pris celui de Trinidad et Tobago. Un régal Ducasse avec son chariot de pains à n’en plus finir.
      J’ai besoin d’une pause surtout que j’ai testé les pâtes à la truffe et la combinaison truffes-noix de saint-jacques ; je reprendrai mes essais début mars.

      A bientôt
      Nicolas

    • Bonjour Josie,

      Finalement j’ai continué mes petits tests avec le réveil à 7h le dimanche matin…

      Claire Damon (des gâteaux et du pain) : croissants délicieux (moins rustiques que chez Blé sucré), bons pains au chocolat
      Et le Mont-Blanc cassis est extraordinaire ; j’ai aussi testé le Kashmir qui est trop original à mon goût et le Calisson qui m’a bien plu.
      Laurent Duchêne (238 rue de la Convention 15ème)
      Croissant au chocolat décevant et croissant moyen ; j’ai aussi acheté des chocolats et un cake aux fruits ; mais je n’ai pas encore goûté.

      Mes prochains tests seront :
      Arnaud Delmontel dans le 17ème
      Pâtisserie Schou rue de la Faisanderie (16ème)

      Je recherche un excellent pain aux noix nature ; auriez-vous une bonne adresse ?
      Sinon je pense aller samedi après-midi au Meurice : faut-il réserver et sinon faut-il arriver tôt vers 15h30 ?

      Au plaisir de vous lire ; bonnes dégustations gourmandes
      Nicolas

    • Nous y étions allé dans la semaine donc je ne saurais vous dire ! Vous me direz 😉

    • Bon, je m’incruste un peu .. J’avais goûté au croissant praliné de L. Duchêne lors du salon du chocolat et c’était le meilleur croissant de toute me vie. Le feuilletage était extraordinaire. Comme quoi, les goûts d’une personne à l’autre… Moyen, ça me semble très sévère. Il faut que j’y retourne pour avoir confirmation

    • idem… Faut que je le goûte aussi !

    • Et tu t’incrustes quand tu veux, Thi-Yen !!! 😀

    • Bonjour Josie,

      Je suis passé hier après-midi vers 17h au Meurice ; je suis les conseils de pro !
      Après 20 minutes d’attente (je n’avais pas réservé), un ami et moi prenons place.
      C’est peu éclairé et la déco du plafond ne me plaît pas.
      L’accueil est digne d’un palace.
      Et pour la tarte au citron que vous m’avez conseillée (16€ par personne tout de même), nous avons été éblouis ; c’est extraordinaire et indescriptible quand le citron vert effleure la pâte sablée ; le prix du rêve et de la magie. Mais les parts sont un peu petites néanmoins.
      Etant très gourmand, j’avais démarré ma dégustation par un saint-honoré au miel : un classique toujours agréable , et la crème était délicieuse.
      Mais concernant la qualité du thé, j’avais préféré le Plazza sur ce point.
      Je passerai à l’occasion au Prince de Galles « essayer » le 1000 feuilles du paraît-il jeune et talentueux Yann Couvreur.

      Nicolas

    • Bonjour Josie,

      J’ai goûté depuis 3 semaines les spécialités de Sébastien Degardin. C’est au 200 rue St Jacques près du Panthéon.
      Et voici mes préférés : 1000 feuilles remarquable avec une crème mousseline, mont-blanc généreux et meringué pour adoucir, noir absolu avec un croquant noisettes et tartelette citron légère et acidulée.
      Sinon je n’ai pas apprécié le baba et les viennoiseries.
      Il faut aussi tester le pâté en croûte et le pain qui sont délicieux.
      Une belle adresse avec un bon rapport qualité-prix.
      A quand le prochain tea-time ?

      Gourmandement vôtre,
      Nicolas

    • Bonjour,

      On a goûté ses pâtisseries il y a 2 semaines, ainsi que son pain qui était très bon. J’ai trouvé ça un peu sucré même si c’était très bon ! Ils ne font le 1000 feuilles que le WE donc j’étais un peu déçue, mais je le tenterai une prochaine fois !

    • J’ai fait l’expérience lundi de la semaine dernière (Pentecote) du café + religieuse Michalak au Plaza Athénée et de la Pâtisserie des Rêves ,le tout dans la même journée (on ne badine pas avec la bonne pâtisserie !).
      Nicolas je vous rejoins sur deux points :
      – la patisserie Michalak me laisse perplexe , sa religieuse au caramel beurre salé est sublissime au 1/3, et décevante aux 2/3.
      La crème du petit choux est extraordinaire ,une vanille (?) rehaussée de citron ou combava ,je ne sais pas trop mais je regrette qu’elle ne garnisse pas le gros choux.
      La crème au caramel beurre salé du gros choux,donc, est parfaite au niveau texture mais plate au niveau du goût.
      j’ai connu mieux dans certaines crêperies en bretagne, ou plus classiquement dans la fourrage d’un macaron Ladurée ,qui n’est pourtant pas le top en la matière.
      La collerette au caramel est trop épaisse et trop présente en goût.
      Pour moi donc une religieuse à 18 € qui ne tient pas ses promesses et du coup je me suis dis que ce produit hypermarketé manque de sincérité.
      – j’ai enchainé par un Saint Honoré de Conticini au BHV du Marais et là un seul mot = merveilleux ! Des gouts subtils ,des textures parfaitement gourmandes et mes souvenirs d’enfance qui défilent soudainement dans l’assiette !!
      Compté en euros c’est deux fois moins qu’au Plaza Athénée…

      Un conseil , n’hésitez pas à braver les bouchons ou la foule du métro pour rallier les merveilles de Conticini,et vous pouvez éviter les pâtisseries du champion du monde qui vous payer les excès de la mercatique.

    • Pour ma part, je suis terriblement déçue par Michalak pour son take away. Ses Kosmiks vendent du rêve en photos, sur Facebook et dans ses livres mais ne ressemblent absolument pas à cela en réalité… C’était plat, les quantités étaient petites… J’ai été terriblement déçue. Ils ont diminué les quantités par rapport à il y a quelques mois j’ai l’impression. Bref. A faire chez soi avec ses recettes mais je n’y retournerai probablement plus… Peut-être que sa nouvelle future pâtisserie vaudra le détour…ce serait chouette (j’ai toujours un peu d’espoir) !

  • Prix à réactualiser. Les pâtisseries sont à 20 euros et non 18 et les thés à 14 au lieu de 12 ! Les parts sont très petites !

    • merci Annie pour ces news ! J’ajoute les modifications à l’article. Ils ont bien augmenté en l’espace d’un an… >_< Pour les parts, il semblerait que ce soit très « maître d’hôtel-dépendant ». Je connais des gens qui y sont allés et qui m’ont dit comme toi. Pour ma part, les parts que l’on nous avait servies étaient assez énormes. Faudrait voir si cela dépend du jour, de l’heure ou s’ils ont vraiment diminué les portions. C’est quand même bien dommage de ressortir d’un tel endroit, déçu, vu le prix et le standing… Tu as essayé d’autres salons du genre ? On devrait essayer le Prince de Galles en fin d’année. Le 1000 feuilles de Y. Couvreur semble assez incroyable.

    • Bravo pour la réactivité ! Excellent service. Cordialement

  • Fan de C. Michalak, je rêve de déguster sa fameuse religieuse dans ce lieu emblématique. J’avoue être impressionné et n’ai pas encore « osé » y entrer. Votre billet est très bien écrit et pour ma part très rassurant. Je pense que je vais prochainement succomber à l’envie… Encore merci pour tous ces détails et photos très réussies.

    • Bonjour,
      Merci pour votre message. En effet, ça vaut le coup. Des amis d’amie avaient été déçus car il n’y avait pas assez de choix quand ils y étaient allés. Donc essayez d’y aller assez « tôt ». Quant à Michalak, je suis très déçue. Je trouve qu’il a pris la grosse tête depuis ces derniers mois. Les prix qu’il affiche à son take away me scandalisent. Un prix exhorbitant pou un riz au lait dans un pot en plastique… Franchement: bof. Mais le Plaza Athénée, on paye le cadre en plus de ce que l’on déguste. Ca vaut le coup selon moi. Il y a aussi le Shangri La qui est superbe. Il faudra que j’y aille également. Tenez-moi au courant quand vous y serez allé, et donnez-moi votre avis ;-).

  • Bonjour,
    Bel article ! J’irai lors de mon prochain passage a Paris. Seul regret : la place inexistante au thé. J’aurais aimé en tant que amateur connaisseur disons, avoir pous de détails sur la carte des thés, la maison d’où ils proviennent, les variétés, ont ils une création propre comme souvent dans les palaces, signée par un créateur maître de thé? Voila, le thé est un univers fascinant qui fait partie aussi de la haute gastronomie quand il est d’excellence. Bravo pour le blog. Salutations de Montevideo, Uruguay

    • Bonjour,

      Alors, ils ont différentes sortes de thé (blanc, noir, vert… de là à dire qu’ils ont beaucoup de choix: non. J’aime beaucoup le thé bleu et j’aurais été ravie d’en trouver. Pas contre, pas de création propre. En tout cas, pas à ma connaissance. J’ai pris un thé blanc ce jour-là vu qu’il fait partie de mes préférés. Pour la marque, j’ai dû la demander (c’est Betjeman & Barton).
      Sinon, je suis assez d’accord pour le thé. C’est un salon de « thé » ils auraient pu aller encore plus loin. Mais les gens ne s’y connaissent absolument pas. Par contre, je pense que les serveurs s’y connaissent et sont capables d’expliquer la différence entre un thé noir et un thé blanc, sur demande du client.

  • Bonjour,
    je suis professeur de français en Argentine et je viens de travailler en cours de français de l’hôtellerie et la restauration votre entrée décrivant un goûter au Plaza. C’était vraiment très intéressant de pouvoir partager avec mes étudiants votre description! On a vraiment apprécié!

    • Bonjour,

      Je suis ravie que mon article vous ait servi à vous et à vos étudiants ! Ça me fait très plaisir :).

  • Un goûteux moment hors du temps pour une journée toute particulière… bel anniversaire !
    Photos et reportage excellents… je craque pour le 1000 feuilles !
    Et pour la religieuse aussi…
    bd

  • Coucou,
    Super … un joli billet gourmand et raffiné à souhait.
    Je te suis à 100% sur ta conclusion sur l’addition … il faut effectivement comparer ce qui est comparable.
    Perso, c’est le genre de moment suspendu dans le temps, empreint de sérénité et plénitude, que j’aime m’offrir une fois de temps en temps et c’est ce qui les rend d’autant plus précieux.
    Tu m’as donné une furieuse envie d’y retourner rien que pour goûter le fameux 1.000 feuilles de C.Michalak !!
    Bonne après midi.
    Bises
    Nelly

    • Oh oui, il est vraiment bon ! Les cakes de voyage me faisaient pas mal de l’oeil aussi mais il faut rester sérieux.
      Il a sorti sa dernière collection printemps-été 2013 mais il n’y avait pas ceux présentés sur son blog. Tu avais la tarte fraises-pistache également qui avait l’air très généreuse !
      Tu me diras ce que tu as pris ! Tout avait l’air délicieux :).
      Bises !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *